01 Oct 2012

La Musique des Anges à Brane-Cantenac

Musique au coeur du Médoc a présenté sa saison 2012-2013 dans le salon du second cru classé de Margaux. Un moment délicieux ponctué par les harmonies du trio de harpes Dagda. Michèle MORLAN-TARDAT – Le Journal du Médoc
C'est au château Brane-Cantenac, propriété de la famille Lurton, qui possèle là "la plus belle croupe de graves de l'appelletation" et pratique une viniculture moderne mais en phase avec la préservation de l'environnement, que la présidente Annette Ginestet, heureuse de retrouver mécènes et adhérents de l'association, a dévoilé le beau programme de la saison à venir.
Après une première dégustation et la visite des chais, le public a investi une belle salle lambrissée de bois blond, en harmonie parfaite avec celui des instruments du trio de harpes. Comme un avant goût de cette nouvelle édition, où prédomineront les cordes et les voix.le trio Dagda a accompagné le lancement de la saison Photo JDM MMT
Un octuor de violoncelles, "les Violoncelles français" parmi lesquels François Salques, directeur musical du festival Musical'océan de Lacanau, Emmanuelle Bertrand ou les Pidoux, Raphaël et Roland. Le Quatuor de Leipzig, l'un des meilleurs quatuors à cordes d'Europe, le duo de choc, Claire Déser et Emmanuel Strosser, mais également les voix de l'ensemble cosaque Kouban, dans le cadre de Margaux-Saveurs, le désormais célèbre Concours International de chant des châteaux en Médoc, et le bouquet final, avec plus de cent choristes sous la direction de Jacques Pési, dans la "Messe du couronnement" de Mozart.
Cordes donc, celles des harpes du Dagda trio, harpes classiques aux 46 cordes et 7 pédales pour les altérations, que la blonde interprète du trio activait pieds nus… harpes celtiques aux accents traditionnels, l'auditoire a découvert l'instrument privilégié des anges du Paradis, sa complexité comme sa subtile résonance, dans des arrangements d'oeuvres de Glazounov ou de Grieg, dans des Noëls anciens, comme dans des tango-habanera, berceuse ou gigues.
Musique des anges, musique tout court qui, pour Annette Ginestet est "un ailleurs dans l'ici, un toujours dans le jamais".
[top]